André Joubin directeur de la Bibliothèque d’art et d’archéologie (1918-1937) [billets du blog Sous les coupoles]

Suivez les liens ci-dessous pour découvrir deux billets publiés en 2020 et 2021 par Jérôme Delatour sur le site “Sous les coupoles” — le blog de la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art :

1. Un directeur dandy : https://blog.bibliotheque.inha.fr/fr/posts/andre-joubin-1.html

2. Il faut sauver la Bibliothèque d’art et d’archéologie : https://blog.bibliotheque.inha.fr/fr/posts/andre-joubin-2.html

Bonne lecture !

Clotilde Brière-Misme (1889-1970) : une femme à la Bibliothèque d’art et d’archéologie [billets du blog Sous les coupoles]

Suivez les liens ci-dessous pour découvrir deux billets publiés en 2019 par Jérôme Delatour sur le site “Sous les coupoles” — le blog de la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art :

Partie 1 : https://blog.bibliotheque.inha.fr/fr/posts/clotilde-briere-misme.html

Partie 2 : https://blog.bibliotheque.inha.fr/fr/posts/clotilde-briere-misme-1889-1970-2.html

Bonne lecture !

Conférence sur la Société pour l’étude de la gravure française (Stéphane Roy, New York, 12 mai 2022)

“IV. – Portrait de Perronet, d’après Ch.-N. Cochin / Gravé par A. de Saint-Aubin / État terminé”, Annuaire de la gravure française, 1913-1914, planche hors-texte insérée entre les pages 260 et 261.
Bibliothèque de l’INHA, 282 U 8 (1913-1914).

En février 2021, Pascale Cugy (ancienne coordinatrice scientifique du programme), publiait sur ce carnet un billet (partie 1 ; partie 2) introduisant la Société pour l’étude de la gravure française — l’une des nombreuses sociétés savantes ayant entretenu des liens avec la Bibliothèque d’art et d’archéologie.
Elle y exprimait le souhait que cette entreprise soit étudiée de façon plus approfondie — notamment afin de mieux comprendre son fonctionnement durant l’entre-deux-guerres.

L’équipe du programme est donc particulièrement ravie d’annoncer la tenue prochaine de la conférence « A Print Council avant la lettre? The Société pour l’étude de la gravure française (1911-1936) ».

Celle-ci aura lieu le 12 mai 2022 à la New York Historical Society, dans le cadre de la réunion annuelle du Print Council of America.

Elle sera donnée par Stéphane Roy, Professeur adjoint à la « School for Studies in Art and Culture: Art & Architectural History » de l’université Carleton (Ottawa, Canada).

Pour toute question ou demande, n’hésitez pas à contacter Stéphane Roy à son adresse : stephane_roy@carleton.ca.

L’estampe, un médium coopératif : Graveurs, imprimeurs, éditeurs entre 1890 et 1930 (actes de la journée d’études sur Pierre Gatier du 22 juin 2021 à l’INHA)

 

Le 22 juin 2021, s’est tenue à l’Institut national d’histoire de l’art, dans le cadre du programme de recherche « La Bibliothèque d’art et d’archéologie de Jacques Doucet : corpus, savoirs et réseaux », une journée d’études consacrée à « L’ estampe, un médium coopératif : Graveurs, imprimeurs, éditeurs entre 1890 et 1930 ». Réunissant autour de Pascale Cugy (INHA), Caroline Oliveira (musée d’art et d’histoire Louis Senlecq) et Rémi Cariel (musée national du Château de Malmaison) de jeunes chercheurs et des spécialistes plus confirmés, cet événement avait pour objectif de réfléchir à la coopération entre les différents acteurs de « l’écosystème de l’estampe ».

En parallèle de l’exposition Pierre Gatier (1848-1944) : De l’élégance parisienne aux rives de l’Oise , conçue par le Musée Louis-Senlecq de L’Isle-Adam en collaboration avec l’Institut national d’histoire de l’art, cette journée a permis d’évoquer le couple graveur-imprimeur et d’interroger le processus de création au sein de l’atelier. Au travers de diverses études de cas portant sur les acteurs et les pratiques, les participants se sont intéressés particulièrement aux techniques, aux matériaux, mais aussi aux questions de transferts et de réception.

L’équipe du programme à le plaisir de vous annoncer la parution des actes de cette journée dans la revue en ligne Nouvelles de l’estampehttps://journals.openedition.org/estampe/.