Traductions et langues étrangères (Séminaire, 2 juin 2021)

Heinrich Wölfflin, L’art classique : initiation au génie de la Renaissance italienne : traduction et préface par Conrad de Mandach, Paris, Librairie Renouard ; Henry Laurens, 1911.
Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, 3 D 0148.

La Bibliothèque d’art et d’archéologie se singularisa rapidement par la richesse de ses collections en langues étrangères, réunies à la fois dans le souci universaliste de couvrir tous les champs du savoir et dans celui de posséder les ouvrages les plus importants d’une discipline particulièrement dynamique dans les universités germanophones. Dans un contexte marqué par le développement des congrès internationaux, il s’agira d’étudier les moyens mis en œuvre par le personnel de Doucet pour traiter des collections nécessitant des compétences rares et s’assurer une place dans un réseau européen. La question des liens avec les fournisseurs installés hors de France, des rapports entretenus avec des personnalités et institutions étrangères ainsi que celle des méthodes de travail et interrogations induites du point de vue de la recherche avant la Première Guerre mondiale seront au cœur de la séance.

Mercredi 2 juin 2021

17 h 30 – 19 h 30 (en ligne)

Intervenantes : Michela Passini (CNRS), Alix Peyrard (INHA)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.